Les Actualités


Un nouveau souffle pour la Fondation de l’eau Rivière du Nord

Un nouveau souffle pour la Fondation de l’eau Rivière du Nord

nouveau-souffle.jpg

 Des passionnés de pêche donnent un nouveau souffle à la Fondation de l’eau Rivière du Nord qui a été peu active dans les dernières années et était même sur le point d’être dissoute. Fondé en septembre 2006 par l’émission de lettres patentes, c’est seulement en avril 2011 que l’organisme a été lancé officiellement lors d’un souper-bénéfice à l’École hôtelière des Laurentides.

tag-ta-truite-closeupLa Fondation, menée par son président Ronald Raymond, «renaîtra» le 11 mai prochain avec un deuxième lancement, soulignant la direction d’un nouveau conseil d’administration, au restaurant du Cégep de Saint-Jérôme, Neurones et Papilles.L’événement se déroulera sous la présidence d’honneur de Patrick Campeau, chroniqueur au Journal de Montréal.

« Nous sommes à l’an 1 de la Fondation», n’a pas hésité à dire M.Raymond lors d’une conférence de presse le 1er avril dernier, ajoutant que l’organisme se concentrera davantage sur le secteur de Saint-Jérôme.

Des milliers de truites ensemencées

Ltag-ta-truite2‘organisme a plusieurs projets pour les années à venir. Dès cet été, Ronald Raymond et son équipe comptent ensemencer 6 000 truites dans la rivière, dont 15 % seront étiquetées afin que les pêcheurs en connaissent plus sur le poisson.

Pour ce faire, la Fondation de l’eau Rivière du Nord doit recueillir 25 000 $.

Jusqu’à présent, l’organisme a reçu deux appuis majeurs: le Canadian Tire de Saint-Jérôme et la Ville de Saint-Jérôme.

« On doit remettre la rivière du Nord au centre des préoccupations et redonner la rivière aux Jérômiens», a affirmé le conseiller municipal Mario Fauteux, qui a noté que cette Fondation était nécessaire à Saint-Jérôme.

Les projets soutenus par l’organisme viseront notamment à protéger, restaurer et améliorer la qualité de l’eau de la rivière et de l’ensemble de son bassin versant en plus d’éduquer ou sensibiliser la population à propos des problématiques affectant la ressource «eau».

Ronald Raymond, reconnu comme étant « l’homme qui ensemence des poissons », estime que la valorisation et l’encensement de la rivière du Nord attireront les touristes à Saint-Jérôme.

FestivaldePecheUrbaine